L’ingénieur automation qui a un impact dans sa région

FOKUS Talent - l'ingénieur automation avec un impact local

 

À l’agence FOKUS, nous sommes en contact tous les jours avec des ingénieurs automation industriels pour tous types de projets et d’applications. Industrie des machines, site de production, dispositifs médicaux, infrastructures…. Depuis quelques années une demande revient régulièrement chez l’ingénieur automation : je souhaiterais trouver un poste avec plus d’impact dans ma région

Il est vrai que l’ingénieur automation qui est engagé dans une entreprise qui développe des machines ou sur des sites de production travaille pour un produit final qui est bien souvent exporté à l’international et l’impact n’est donc pas local. Chez FOKUS Talent, en plus, de notre activité chez les fabricants de machines et de systèmes, nous avons décidé, il y a plusieurs années de développer des secteurs d’activités ou l’automation à une application locale et bien souvent durable. 

Voici 5 secteurs que nous avons développés (afin d’accompagner des entreprises dans leurs recrutements d’ingénieurs automation) ou vous allez pouvoir exploiter vos connaissances en automation industrielle que ce soit pour des postes d’ingénieur automation ou chef de projet automation.

L’univers routier et ses infrastructures

La Suisse possède de nombreuses infrastructures en termes de routes et de tunnels qui sont assez développées.  Cependant, elle se heurte, au niveau de ses grandes villes et des stations de montagnes, à de nombreux bouchons et ralentissements lors des périodes d’affluence. Comment le travail de l‘ingénieur automation, grâce à la mise en place de systèmes de gestion informatisés et robotisés, comme les panneaux de signalisation, les feux, parvient-il à fluidifier des situations parfois complexes ? 

Afin que vous compreniez bien où nous voulons en venir, prenons un modèle historique : le tunnel routier du Gothard. 

Ce tunnel est le plus long de Suisse avec ses kilomètres qui traversent la montagne. Cela pose de nombreuses problématiques sur la gestion des masses d’air, de la signalisation et la sécurité au sein du tunnel. 

  • La gestion de l’air : les ingénieurs en automation ont pu, en 2016, planifier l’installation du plus gros système de ventilation (appelé l’ouvrage du siècle) au monde au sein du tunnel. L’ordinateur qui gère cette dernière peut gérer 50 situations allant de la plus simple à l’incident plus grave. 
  • La gestion de la signalisation : réguler les flux de voitures et les stopper en fonction de ce qui se passe dans le tunnel (accident, travaux) nécessite une programmation précise. 
  • La sécurité :  vérifier si les BAES sont tous fonctionnels, contrôler les ouvertures de portes et les extractions d’air au niveau des issues de secours, pouvoir localiser les appels de secours depuis une borne au sein du tunnel, automatiser le déclenchement des systèmes d’extinction incendie (sprinkler) sont des actions qui permettent de sauver des vies et limiter les dégâts lors d’un incendie. 

Le traitement des eaux et les mini centrales hydro-électriques

FOKUS Talent - ingénieur automation et l'eau
FOKUS Talent – ingénieur automation et l’eau Photo by JK

L’eau est un élément très présent en Suisse. Même si le plus gros de l’activité hydraulique va se concentrer dans les montagnes, il est tout à fait possible de produire de l’électricité avec des sources plus petites. C’est là que va intervenir l’ingénieur automation. Voyons ses différentes actions sur le terrain afin d’aider au quotidien les populations. Elles sont composées d’ordinateurs, de routeurs et de nombreux autres composants électroniques. Elles sont de plus en plus autonomes et nécessitent une programmation informatique. 

  • La production d’électricité : lorsque l’on décide de générer de l’électricité avec de l’eau, il est nécessaire d’avoir une programmation précise pour l’activation des vannes et des turbines et surtout de les moduler en fonction des débits d’eau. 
  • La maintenance des mini centrales hydro-électriques : les ingénieurs automation vont avoir beaucoup de travail dans les années à venir avec la modernisation des composantes informatiques des centrales hydro-électriques. 
  • La sécurisation de la production électrique : une fois que l’électricité est produite, il faut la stocker et la distribuer. Ici aussi, cela nécessite des programmations très fines en fonction des pics d’électricité au sein d’une commune. Il est aussi nécessaire d’avoir des systèmes d’alerte qui informent instantanément des dysfonctionnements du barrage. 

 Automation des bâtiments et optimisation énergétique

Le futur est déjà là ! Les bâtiments autonomes qui gèrent et optimisent la consommation d’énergie sont déjà là et ils ont besoin d’un ingénieur automation. Ces bâtiments sont intelligents et connectés afin de pouvoir gérer l’énergie du bâtiment en fonction du temps et des besoins en énergie.  L’ère de la Building Automation (MCR) a un bel avenir devant lui. 

L’optimisation de la chaleur et climatisation : grâce à l’ingénieur automation, ces deux postes peuvent être programmés et placés en gestion autonome afin de réguler les flux en fonction de la saison, de l’ensoleillement. Grâce à des capteurs le long des tuyaux et canalisations, l’ordinateur central peut tout gérer de façon autonome. 

La gestion de l’énergie : toujours grâce à des capteurs, vous pourrez garder un bâtiment à l’abri du soleil en y faisant déployer automatiquement des protections solaires. Il en va de même pour l’électricité, si une pièce devient vide ou alors que la luminosité naturelle est suffisante, cela éteindra automatiquement la lumière.  

La gestion des anomalies :  l’interface informatisée contrôle en permanence vos systèmes et permet de faire remonter la moindre erreur ou anomalies sur les réseaux. 

Grâce à toutes ces technologies, il devient facile d’optimiser et de pérenniser la vie d’un bâtiment. 

 L’ingénieur automation et les énergies renouvelables

FOKUS Talent - ingénieur automation et les énergies renouvelables
FOKUS Talent – ingénieur automation et les énergies renouvelables – Photo by Zbynek Burival on Unsplash

Actuellement, les installations les plus connues sont le photovoltaïque, les énergies éoliennes et les énergies hydrauliques. 

Il s’agit de grosses installations qui ont besoin d’ingénieurs automation afin de pouvoir fonctionner en parfaite autonomie. 

Prenons l’exemple de l’éolien, il faut que la vitesse de rotation des pales puisse se gérer automatiquement ou encore que les systèmes de sécurité puissent la stopper si une défaillance apparaît. 

 L’automation au service de l’agriculture

FOKUS Talent - Automation et agriculture
FOKUS Talent – Automation et agriculture – Photo by ThisisEngineering RAEng on Unsplash

Aujourd’hui, le monde agricole s’est beaucoup modernisé au travers de l’utilisation de machines toujours plus perfectionnées. Un nouveau virage est en train d’être pris celui de la connexion des installations. 

Par exemple, il est tout à fait possible d’automatiser toute la procédure de la traite des vaches offrant à l’agriculteur des moments pour se consacrer à d’autres tâches. 

Ainsi, les vaches peuvent se rendre seules à la salle de traite, un accès s’ouvre automatiquement et un robot, les répartit sur chaque machine de traite.  L’automation des traites permet d’allier contrôle, sécurité et confort. 

L’ingénieur automation a donc pour but de créer des synergies entre les différents éléments qu’il connecte afin de créer cette intelligence qui pourra tout gérer sans trop d’intervention humaine. Le but étant de pouvoir optimiser et économiser l’énergie. 

Vous souhaitez explorer des opportunités qui peuvent avoir un impact dans votre région et dans votre canton (Genève, Vaud, Fribourg, Valais, Neuchâtel, Jura, Berne…) n’hésitez pas à contacter un consultant de chez FOKUS Talent et à vous inscrire sur notre base donnée afin de rester informé des prochaines propositions de postes dans votre région. Trouvez également les postes ouverts actuellement qui correspondent à cette envie d’avoir un impact local et durable. 

Partager :

Les derniers articles

FOKUS Talent - Les secteurs industriels - présentation

Le secteur industriel : qu’est-ce que c’est ? 

Le secteur industriel : qu’est-ce que c’est ? Le secteur de l’industrie est très vaste et riche en opportunités. En Suisse, ce secteur résiste plutôt bien à la crise et il recrute en permanence de nouveaux talents

Le Visual Management : comment le mettre en place au sein de votre structure ?Suivant